Bienvenue sur l'Appel Africain
MAIL NEWSLETTER
Une valeur est requise.
Politique Economie Société Afrique Monde Santé Culture et Arts Géopolitique Sports Technologie Education Science Diplomatie Libre Opinion religion
Politique Page d'Accueil
Qui tire les ficelles ? : Dr. MUKWEGE future président de la RD Congo !

" Louis Michel tente d’imposer le Dr Denis Mukwege au sommet de l’Etat en 2017 ". C’est l’information ou rumeur - c’est selon - qui commence à défrayer la chronique en RDC. Cela semble se confirmer avec l’attitude du médecin directeur de l’hôpital général de Pangi au Sud-Kivu visant à s’inviter en politique. Lors de la remise d’un prix à Strasbourg, le "réparateur des femmes " avait fait un glissement dangereux en prenant à contre-pied le pouvoir en place en RDC en se prononçant le plus officiellement du monde contre la révision constitutionnelle. Un virage tout à fait inattendu là où d’aucuns pensaient que le Dr se contentait simplement de son bistouri et non de la politique.

Dr Denis Mukwege veut-il descendre sur le terrain politique ? Tout semble pourtant l’indiquer. Car, le médecin-directeur de l’hôpital général de Pangi donne l’impression de ne plus se contenter de ses instruments de médecine. Bien au contraire, il serait tenté de s’occuper désormais des discours politiques et même des phrases assassines en direction du pouvoir en place. Là où l’on pouvait penser que le discours musclé tenu contre la révision constitutionnelle au Parlement européen n’était qu’un excès de zèle destiné à rendre l’ascenseur à ceux qui le primaient, on a l’impression que le Dr Mukwege aurait plutôt choisi d’en découdre avec le pouvoir. Mais, qui tire les ficelles alors ?

L’OMBRE DE LOUIS MICHEL PLANERAIT SUR LA TETE DE MUKWEGE

A en croire des sources généralement bien informées, c’est l’ancien commissaire européen au développement, le Belge Louis Michel qui tirerait les ficelles dans l’ombre. Certains observateurs l’accusent de paternalisme et même de népotisme. Pour les mêmes sources, Louis Michel serait en train de mijoter un plan selon lequel Joseph Kabila serait remplacé, au terme de son mandat, par le Dr Denis Mukwege. Pour l’ancien commissaire européen, le fait que le médecin-directeur de l’l’hôpital de Pangi soigne très bien les femmes violées et celles affligées de fistules suffirait pour qu’aussitôt il revête les qualités d’homme d’Etat et qu’il soit le futur chef de l’Etat de la RDC. 

Pourtant, Denis Mukwege est un médecin qui fait bien son travail à Pangi où il traite femmes et filles violées ainsi que celles souffrant de fistules. Si cela aurait suffi pour qu’il accède à la magistrature suprême en RDC, pour les observateurs, Louis Michel Y va un peu trop vite et même il va vite en besogne. Car, s’interroge-t-on, quelles relations entre la politique et le travail de médecin ? Pour bon nombre d’observateurs, les Congolais ne seraient plus du tout prêts à consommer des politiques téléguidés de l’extérieur.

EN EMBRASSANT LA POLITIQUE, MUKWEGE ACCEPTE DE RECEVOIR DES COUPS

Tout homme, quelle que soit sa stature, qui accepte, malgré sa notoriété, de descendre dans le terrain politique, doit s’attendre à recevoir les coups surtout lorsqu’il montre clairement contre quel camp il compte mener son combat. Dr Denis Mukwege, si jamais il décidait de combattre en politique, il devrait également s’attendre à ce qu’il ne soit plus du tout vu comme le bon médecin qu’il a toujours été ou le réparateur des femmes violées ou qui souffrent de fistules, mais comme un adversaire politique et donc l’homme à abattre politiquement. Dès lors, il ne bénéficierait d’aucune faveur et devra encaisser des coups comme sur un véritable ring politique et en tant qu’adversaire.

A moins qu’il sache s’en sortir avec son bistouri en politique comme en médecine. Malgré le travail du reste noble qu’il est en train d’accomplir à Pangi et qu’en tant que Congolais il a le droit d’avoir ses opinions, là où il fait honneur aux médecins, il risque de ne plus être l’église au milieu du village et donner l’impression qu’il a été instrumentalisé. Son prestige sera dès lors mis en jeu et en prenant des positions partisanes, il pourrait s’aliéner une bonne partie de l’opinion. Or, rappelle-t-on, en 1990, la société civile était crédible avec des gens comme le Dr Numbi. Mais, une fois récupérée par des politiciens, la même société civile avait tout perdu de sa crédibilité. 

Share lappelafricain.com
   
 
 
Santé
RDC: l’évolution de la maladie à virus Ebola maîtrisée dans « l’épicentre »
Le ministre congolais de la Santé a souligné la faible qualité de la formation médicale comme un des défis de la riposte contre l'épidémie d'ebola au Nord Kivu quand bien même le virus soit maîtrisée dans "l'epicentre" ... [Lire]

Economie
Energie: Quand la Rdc compte se doter des centrales hydroelectriques à petites echelles dans les mileux ruraux
La RDC compte se doter des centrales hydroélectriques à petite échelle qui seront construites dans les milieux ruraux grâce au projet MCH (Mini et micro centrales hydroélectriques) lancé par le gouvernement avec l’appui de ses partenaires multilat... [Lire]

Politique
Elections: la Rdc engagée à financer intégralement le coût
Le Congo s’assume en ce qui concerne l’organisation matérielle et logistique de cette élection. Le Congo a mis des moyens de côté pour ce faire  ... [Lire]

Santé
Rdc: la fin de l’épidémie de la maladie à virus Ebola à l’Equateur
L'épidémie à virus ebola a été déclarée maîtrisée mardi 24 juillet 2018 par le ministre congolais en charge de la santé... [Lire]

Economie
RDC : Quand le PNUD présente sa nouvelle approche de l’aide au développement
Etabli en RDC depuis 1976, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) œuvre à un ... e PNUD est l'un des principaux organismes multilatéraux de développement. Présent dans 9 provinces de la RDC, ... ... [Lire]

Politique
RDC: convocation du corps électoral pour les scrutins du 23 décembre
Les Bureaux de réception et de traitement des candidatures ont ouvert ce dimanche 24 juin, sur toute l’étendue du territoire nationalLa réception des candidatures est organisée du 24 juin au 08 juillet pour les élections provinciales. Les Bureaux d... [Lire]

Santé
Ebola : Kinshasa renforce des mesures de surveillance sur le fleuve Congo
La ville de Kinshasa renforce les mesures de surveillance contre la fièvre hémorragique à virus Ebola, le long du fleuve Congo.... [Lire]

Politique
RDC : les sénateurs s’opposent au transfert des eaux congolaises vers le lac Tchad
Les sénateurs congolais ont rejeté l’idée de transférer les eaux de la rivière Ubangi vers le lac Tchad. Ils se sont ainsi exprimés, vendredi 25 mai à Kinshasa, lors de la plénière sur l’examen du rapport de la commission Environnement, Resso... [Lire]

Politique
RDC : l’OIF recommande la poursuite du nettoyage du fichier électoral
L’OIF a présenté les résultats de son audit sur le fichier électoral vendredi 25 mai à Kinshasa. Elle note notamment le caractère inclusif et exhaustif du fichier électoral, mais également des faiblesses.... [Lire]

Politique
Ketsia, la yaya de Bilenge ya mwinda de St Joseph portée disparue
... [Lire]

 
RDC: l’évolution de la maladie à virus Ebola maîtrisée dans « l’épicentre »
Energie: Quand la Rdc compte se doter des centrales hydroelectriques à petites echelles dans les mileux ruraux
Elections: la Rdc engagée à financer intégralement le coût
Rdc: la fin de l’épidémie de la maladie à virus Ebola à l’Equateur
RDC : Quand le PNUD présente sa nouvelle approche de l’aide au développement
RDC: convocation du corps électoral pour les scrutins du 23 décembre
Ebola : Kinshasa renforce des mesures de surveillance sur le fleuve Congo
RDC : les sénateurs s’opposent au transfert des eaux congolaises vers le lac Tchad
RDC : l’OIF recommande la poursuite du nettoyage du fichier électoral
Ketsia, la yaya de Bilenge ya mwinda de St Joseph portée disparue
Rdc: le renforcement de la presence de la Monusco en ligne de mire
RDC: la nouvelle répartition des sièges à l'Assemblée nationale connue
Monusco: la fin de la "guerre asymétrique" des Adf à Beni dans le viseur
Justice: Fatou Bensouda pour la collaboration RDC-CPI
LDC: l'Entente de Setif atomisé par le TP Mazembe
OCHA: la conférence internationale sur la crise humanitaire se tient sans la Rdc
Monusco: Leila Zerrougui déterminée à tourner la page des conflits en Ituri
Rdc: Quid de la Table Ronde sur les exportations?
Rdc: plus de 300 enfants directement affectés par les violences en 3 semaines (Monusco)
Monusco: des rapports mensuels sur la Rdc attendus dorénavant par le Conseil de Sécurité de l'Onu
 
 
 
E c r i v e z - N o u s




 


     
Politique   Economie   Société   Afrique   Monde   Santé   Culture et Arts   Géopolitique   Sports   Technologie   Education   Science   Diplomatie   Libre Opinion   religion  
Nationale   Provinciale   Internationale   Libre Opinion  
Webmail | Manager | Design by NJNO | Copyright © L'appel Africain
Fermer
Fermer
Fermer