Bienvenue sur l'Appel Africain
MAIL NEWSLETTER
Une valeur est requise.
Politique Economie Société Afrique Monde Santé Culture et Arts Géopolitique Sports Technologie Education Science Diplomatie Libre Opinion religion
Sports Page d'Accueil
CHAN 2018: la succession de l’équipe de la RDC est ouverte

La cinquième d’édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2018) se déroule du 13 janvier au 4 février 2018 au Maroc. Le tenant du titre, l’équipe de la RD Congo, est absente du tournoi. La phase finale de ce CHAN 2018 s’annonce donc ouverte.Après la Côte d’Ivoire (2009), le Soudan (2011), l’Afrique du Sud (2014) et le Rwanda (2016), c’est au tour du Maroc d’organiser le Championnat d’Afrique des nations.La cinquième édition de cette compétition, réservée aux joueurs évoluant dans leur pays, devait initialement avoir lieu au Kenya. Mais des retards dans l’organisation ont poussé la Confédération africaine de football à délocaliser ce CHAN 2018.L’équipe du Maroc parmi les favorisC’est une chance supplémentaire pour l’équipe marocaine de remporter pour la première fois de son histoire la « CAN des joueurs locaux ». Les « Lions de l’Atlas » pourront en effet compter sur le soutien de leur public et sur l’absence de deux anciens vainqueurs du tournoi, la RD Congo (2009 et 2016) et la Tunisie (2011).Le football marocain a retrouvé des couleurs grâce à la qualification de son équipe fanion pour la Coupe du monde 2018 et au sacre du club Wydad Casablanca en Ligue des champions africaine. Un succès au CHAN 2018, à domicile, confirmerait cette embellie.Ivoiriens et Camerounais espèrent y reprendre des couleursQuelles équipes peuvent contrarier les ambitions marocaines ? Au CHAN, les surprises sont généralement plus nombreuses qu’à la CAN. Et les bonnes performances d’une sélection dépendent souvent, en grande partie, de la qualité de sa préparation.Pour sa quatrième participation à ce tournoi, la Côte d’Ivoire aimerait bien s’imposer enfin, après avoir fini 3e en 2016. Une victoire le 4 février à Casablanca permettrait au football ivoirien de retrouver des couleurs, alors que la non-qualification pour le Mondial 2018 et une crise au sein des instances dirigeantes ont attisé la colère des supporters.Le Cameroun joue aussi une partie de sa crédibilité durant ce CHAN 2018, après avoir raté la qualification pour le Mondial en Russie, et à un an et demi d’une CAN 2019 disputée à domicile. Les « Lions Indomptables », dirigés par l’ex-défenseur Rigobert Song, se sont préparés en affrontant notamment le Nigeria (0-0), l’un des autres favoris.CHAN 2018 : CALENDRIER ET RÉSULTATS DU TOURNOICHAN 2018 : un double enjeuAu-delà de l’aspect purement sportif, ce CHAN 2018 représente un double enjeu. Pour le Maroc, il s’agit d’un petit test en vue de l’organisation d'une Coupe d’Afrique des nations, si jamais le Cameroun n’était pas apte à accueillir la CAN 2019.Ce CHAN 2018 devra en outre convaincre (une nouvelle fois) de l’intérêt d’une compétition créée et défendue par le précédent président de la CAF, le Camerounais Issa Hayatou. Le niveau de jeu et d’organisation du tournoi ont en effet parfois été décriés, même si l’engouement du public grandit d'année en année pour cette « CAN bis ».Le Comité exécutif de la CAF vient d’annoncer une visite d’inspection en Ethiopie, pays-hôte du CHAN 2020. Mais y aura-t-il une édition 2022 ? Des voix s’élèvent pour que le Championnat d’Afrique des nations soit supprimé et que des tournois régionaux, comme la Coupe de l’UFOA (Afrique de l’Ouest) ou du COSAFA (Afrique australe), prennent davantage d’importance au sein du football africain.

Share Rfi
   
 
 
Santé
Ebola : Kinshasa renforce des mesures de surveillance sur le fleuve Congo
La ville de Kinshasa renforce les mesures de surveillance contre la fièvre hémorragique à virus Ebola, le long du fleuve Congo.... [Lire]

Politique
RDC : les sénateurs s’opposent au transfert des eaux congolaises vers le lac Tchad
Les sénateurs congolais ont rejeté l’idée de transférer les eaux de la rivière Ubangi vers le lac Tchad. Ils se sont ainsi exprimés, vendredi 25 mai à Kinshasa, lors de la plénière sur l’examen du rapport de la commission Environnement, Resso... [Lire]

Politique
RDC : l’OIF recommande la poursuite du nettoyage du fichier électoral
L’OIF a présenté les résultats de son audit sur le fichier électoral vendredi 25 mai à Kinshasa. Elle note notamment le caractère inclusif et exhaustif du fichier électoral, mais également des faiblesses.... [Lire]

Politique
Ketsia, la yaya de Bilenge ya mwinda de St Joseph portée disparue
... [Lire]

Politique
Rdc: le renforcement de la presence de la Monusco en ligne de mire
La MONUSCO va renforcer sa présence au Maniema, notamment en rétablissement ses vols vers Kindu. Outre les préparatifs des élections, il est aussi question d’étudier comment « réduire l’influence et mettre fin aux actions commises par les grou... [Lire]

Politique
RDC: la nouvelle répartition des sièges à l'Assemblée nationale connue
Avec  55 sièges contre 51 en 2011, Kinshasa  sera la province la plus représentée numériquement à la prochaine Assemblée nationale. La capitale prend la place de l’Ex-Katanga qui avait 72 sièges en 2011. ... [Lire]

Politique
Monusco: la fin de la "guerre asymétrique" des Adf à Beni dans le viseur
La Monusco et la Sadc ont discuté sur la possibilité d’adapter la Brigade des Nations unies à la « guerre asymétrique imposée » par les rebelles ougandais des ADF.... [Lire]

Politique
Justice: Fatou Bensouda pour la collaboration RDC-CPI
La procureure générale de la CPI, Fatou Bensouda a clôturé sa visite de trois jours en République démocratique du Congo. Pendant son séjour elle s'est entretenue avec le président Kabila, les ministres de la Justice et celui de la Défense, les me... [Lire]

Sports
LDC: l'Entente de Setif atomisé par le TP Mazembe
Devant l’Entente Sportive Sétifienne, le TPM a fait plus qu’empocher les trois points. Au-delà du succès et de son ampleur, l’équipe a fait plus en montrant une vraie force de caractère et la montée en puissance du groupe. .... [Lire]

Politique
OCHA: la conférence internationale sur la crise humanitaire se tient sans la Rdc
La conférence internationale sur la crise humanitaire sur la RDC se tient ce vendredi sans la RDC... [Lire]

 
Ebola : Kinshasa renforce des mesures de surveillance sur le fleuve Congo
RDC : les sénateurs s’opposent au transfert des eaux congolaises vers le lac Tchad
RDC : l’OIF recommande la poursuite du nettoyage du fichier électoral
Ketsia, la yaya de Bilenge ya mwinda de St Joseph portée disparue
Rdc: le renforcement de la presence de la Monusco en ligne de mire
RDC: la nouvelle répartition des sièges à l'Assemblée nationale connue
Monusco: la fin de la "guerre asymétrique" des Adf à Beni dans le viseur
Justice: Fatou Bensouda pour la collaboration RDC-CPI
LDC: l'Entente de Setif atomisé par le TP Mazembe
OCHA: la conférence internationale sur la crise humanitaire se tient sans la Rdc
Monusco: Leila Zerrougui déterminée à tourner la page des conflits en Ituri
Rdc: Quid de la Table Ronde sur les exportations?
Rdc: plus de 300 enfants directement affectés par les violences en 3 semaines (Monusco)
Monusco: des rapports mensuels sur la Rdc attendus dorénavant par le Conseil de Sécurité de l'Onu
Rdc: la première Dame réaffirme son engagement aux actions de lutte contre la tuberculose
Monusco:Leila Zerrougui veut identifier les menaces securitaires dans le Nord Kivu
RDC : élaboration du Plan national stratégique de développement 2018-2022 !
Monusco: Première visite Leila Zerrougui au grand Kasaï
RDC : les matières électorales au centre de la rentrée parlementaire de mars
Monusco:conference de presse du 14 mars
 
 
 
E c r i v e z - N o u s




 


     
Politique   Economie   Société   Afrique   Monde   Santé   Culture et Arts   Géopolitique   Sports   Technologie   Education   Science   Diplomatie   Libre Opinion   religion  
Nationale   Provinciale   Internationale   Libre Opinion  
Webmail | Manager | Design by NJNO | Copyright © L'appel Africain
Fermer
Fermer
Fermer